Le feu danse dans la cheminée



Ça y est.

Le décompte est amorcé.

Le sapin est décoré, les boules, les guirlandes, les lumières, tout le kit est installé. Y’a déjà plusieurs petits chocolats du calendrier de l’Avent qui ont été mangés… Et tout ça me remplit de joie.

Je sais que Noël est une fête polarisante. Dépendant de nos souvenirs, de nos blessures, de notre passé. Ça peut être une fête très heureuse comme un moment difficile à traverser… Moi je suis clairement #TeamNoël. Depuis toujours. J’aime tout ce qui vient avec: la musique, les décos, les cadeaux, les célébrations en famille, la bouffe: tout! Autant novembre est gris et sombre, autant les semaines qui nous mènent à Noël me paraissent lumineuses et étincelantes. Comme si la vie redevenait en couleur tout à coup. Qu’à elles seules toutes les petites lumières colorées agissaient comme une dose de luminothérapie intense et qu’on revenait enfin à la vie.

Bref, c’est un moment de l’année que j’affectionne particulièrement. Ces jours-ci, je vois les vacances approcher, je commence déjà à saliver en pensant aux plats que ma mère fera encore cette année (amenez-en des Dominos, des gâteaux mokas et des choux à la crème!). J’achève mon magasinage (un exploit pour moi qui ai l’habitude de courir jusqu’à la dernière minute!), le sapin embaume la maison, aidé de mes nombreuses bougies (à l’odeur de sapin bien évidemment!).

L’ambiance est bel et bien installée dans mon coeur et ma maison.

Pendant que le feu danse dans la cheminée et que dehors on tremble de froid, j’écoute en boucle les Michael Bublé, Diana Krall, John Legend à tue-tête et je me dis que la vie, ça peut être comme ça parfois.

Magique. Étincelant et chaleureux. C’est ce que je vous souhaite de tout coeur.

Joyeux Noël et on se retrouve en janvier.

Le coeur rempli et lumineux.

Julie

Partager:

À lire aussi

Julie
Les états d’âme de Julie
Le temps du doux
Julie
Les états d’âme de Julie
Les premières