Il est temps de vivre la vie que tu t’es imaginée, par Christine Michaud



« Tu as des pouvoirs magiques, utilise-les ! »

–          Frannie (personnage du roman Il est temps de vivre la vie que tu t’es imaginée)

Est-ce que je vous ai déjà dit que je recevais la nuit ? Pas de la visite bien sûr, mais des idées, des images, des ressentis et même de la musique. Bien que je n’arrive pas à m’expliquer ce phénomène, je ne peux qu’être remplie de gratitude pour ses bienfaits dans ma vie. Ce prodige nocturne me fascine et me fait « pétiller de l’intérieur » pour reprendre un concept de mon premier roman Une irrésistible envie de fleurir.

C’est ainsi que m’est venue cette citation d’Henry James : « Il est temps de vivre la vie que tu t’es imaginée ». Les nuits suivantes, le canal de réception fut bien limpide puisque l’idée d’un nouveau roman s’immisça dans mon esprit et les personnages se présentèrent les uns après les autres. Frannie d’abord, cette vieille dame excentrique qui habitait Fort Lauderdale pendant les vingt dernières années de sa longue existence. Son véritable prénom était Annie, mais elle avait ajouté les lettres f et r devant pour fabuleuse et récalcitrante. Ça donnait une idée du personnage ! Puis vint Corinne, la petite fille de Frannie, une journaliste obnubilée par la performance qui s’était perdue de vue à force d’essayer de devenir quelqu’un d’autre.

Les rebondissements s’enchaînèrent suite à la remémoration de deux rêves faits il y a quelques années. À l’époque, ma grand-maman Yvette adorée venait de mourir et je peinais à m’en remettre. La première fois, elle était venue me voir en rêve et m’avait dit : « Tu dois recoudre ton cœur ». Je ne pouvais inventer une si jolie expression liée à cette mamie qui exerçait autrefois le métier de couturière. La deuxième fois où elle m’était apparue, toujours dans le monde onirique, elle m’avait servi une autre injonction : « Tu as des pouvoirs magiques, utilise-les ! ». Il n’en fallait pas plus pour que j’invente une histoire d’humains qui apprenaient à recoudre leurs cœurs et à activer leurs merveilleuses facultés.

Les quelques mois consacrés à la rédaction de ce roman m’ont parus nimbés de magie. Me revinrent alors en mémoire ces confidences reçues d’auteurs à l’époque où j’étais chroniqueuse littéraire. Plusieurs me confessaient avoir eu l’impression de perdre le contrôle de leur histoire à un certain moment, comme si les personnages la connaissaient mieux qu’eux et surtout, qu’ils avaient leur mot à dire dans son déroulement. Je dois admettre aujourd’hui que c’est bien ce qui m’arrive. Serait-ce l’un des pouvoirs magiques de l’humain ?  Être assez ouvert d’esprit pour capter ce qui provient du monde invisible, qu’il s’agisse de celui des rêves ou de l’inspiration créatrice. Si le premier mouvement en est souvent un de retrait comme le vivra Corinne dans le roman, le plus important demeure sans doute l’ouverture à ce qui est pour accepter la vie telle qu’elle se présente, puis l’ouverture à ce qui pourrait advenir pour développer confiance et espoir en un meilleur destin. Parce que comme le disait Rumi, ce grand poète mystique :

Vous êtes nés avec un potentiel.
Vous êtes nés pour la bonté et la confiance.
Vous êtes nés avec des idéaux et des rêves.
Vous êtes nés pour accomplir de grandes choses.
Vous êtes nés avec des ailes.
Vous n’êtes pas faits pour ramper, alors ne le faites pas.
Vous avez des ailes. Apprenez à les utiliser et envolez-vous.

Si vous cherchez des idées pour recoudre votre cœur et activer vos pouvoirs magiques, je vous donne rendez-vous sur le nouveau groupe Facebook des « Dream Catchers ». Vous comprendrez en lisant l’histoire de Frannie, Corinne et leurs amis dans quelle formidable aventure vous vous apprêtez à embarquer…

Enfin, vous aussi, vous pourriez recevoir la nuit si vous vous ouvrez à cette possibilité. Vous êtes peut-être plus créatifs que vous ne le croyez. Pour reprendre les inspirantes paroles de Rumi, « vous êtes nés pour accomplir de grandes choses ». Ne pensez-vous pas qu’il est temps d’ouvrir vos ailes et de vivre la vie que vous vous êtes imaginée ?

C’est la grâce que je vous souhaite.

Bonne manifestation et belle floraison !

Christine

Christine Michaud

Christine Michaud

Christine Michaud a été chroniqueuse littéraire et animatrice à TVA pendant près de 20 ans. Aujourd’hui, elle retransmet des enseignements de psychologie positive, de philosophie, des arts et de la spiritualité au Québec et ailleurs dans la francophonie. Elle vient de publier son onzième livre, un deuxième roman intitulé Il est temps de vivre la vie que tu t’es imaginée. Elle tiendra également, pour une 6e année, sa grande journée d’inspiration Réenchanter le monde, le 22 février prochain au palais des Congrès de Montréal.

Pour suivre Christine:
Facebook: @christinemichaud
Instagram: @christinemichaud717
www.christinemichaud.com

Partager: