P-A Méthot

Il est drôle, il est vrai, il est gentil comme tout; comment on peut ne pas aimer P-A Méthot! Découvrez ce qui contribue à rendre heureux, ce talentueux humoriste au coeur … « plus grand que nature »!



Les 3 essentiels à ton bonheur? 

Ma mère, ma fille, ma blonde. Ce sont les 3 femmes de ma vie.

L’endroit où tu te sens le mieux au monde? 

En Gaspésie, à Chandler. C’est la seule place où je redeviens Paul-André Méthot d’un seul coup. Je ne suis P-A Méthot, l’humoriste; je ne suis que le petit garçon de Raymond et de Desneiges. Ce que j’aime le plus de cet endroit, c’est la tranquillité. On entend la mer, les oiseaux, le vent. On dort bien en Gaspésie… et ça me fait décrocher totalement!

Un moment de vie magique dont tu vas toujours te rappeler?

Quand ma blonde m’a annoncé qu’elle était enceinte. Elle m’a appelé et m’a dit: « il faut que je te vois là, tout de suite ». Je suis allée la voir à son bureau et elle m’a dit: « je ne sais pas si tu vas être content » avant de me montrer son test de grossesse. Moi, j’ai écrasé à genoux par terre devant elle et je me suis mis à pleurer. J’étais vraiment content!

Les plus belles choses qu’on ait dites de toi? 

Que je suis vrai et que je suis une bonne personne. On dirait que ça envoie aussi un compliment à mes parents en même temps, parce que je suis fier de l’éducation que j’ai reçue.

Ton objet préféré? 

Ma première guitare, une Takamine Santa Fe. Je me la suis achetée à 18 ans. C’est le premier prêt que j’ai fait à la banque parce que mes parents ne voulaient pas payer ce prix pour une guitare. Mais moi, c’était exactement celle-là que je voulais! Je tripais sur un groupe qui s’appelait Ex-Libris et le guitariste l’avait. Je capotais! Je l’avais payée 1500$ chez Metronomie à Rimouski et j’étais allé la chercher avec mon père. Je l’ai toujours aujourd’hui d’ailleurs. Elle fait partie de ma grosse collection de guitares.

Il y a deux ans, j’ai fait un spectacle bénéfice. Hugo Lapointe jouait aussi à cette occasion et, coïncidence… son guitariste, c’est celui d’Ex-Libris et il a toujours sa guitare Santa Fe. J’ai pu jouer avec! Je lui ai raconté toute mon histoire. Lui et ses enfants aiment beaucoup mon humour et on est comme devenus « chumy ».

La pièce préférée de ta maison ? 

Mon studio de musique. C’est mon antre! Comme c’est une pièce qui est 100% insonorisée, je peux jouer du drum à 5h du matin sans que ça ne réveille personne. Cette pièce est tellement sourde que j’ai vraiment l’impression d’être tout seul. Je suis toujours entouré de monde, alors j’ai besoin de cette petite pièce parce que c’est mon petit univers à moi. J’ai tout plein d’instruments de musique. Un band débarque chez nous et j’ai tout ce qu’il faut pour enregistrer un album, haha.

Une odeur qui te fait du bien à tout coup? 

Les cheveux de ma fille. Quand elle est à côté de moi, je lui renifle toujours, haha.

Un petit détail qui te met toujours de bonne humeur? 

J’ai un enfant qui se lève toujours de bonne humeur, depuis sa naissance. Elle se réveille le matin et elle est en mode joyeuse. Elle me dit toujours : « Bon matin papa!! ». Quand bien même je serais fatigué, que je n’aurais dormi qu’une heure après avoir fait 14 heures de route, cette seule petite phrase a le pouvoir de faire vraiment bien commencer ma journée.

La plus belle preuve d’amitié que tu as reçue? 

Mon party surprise de 40 ans, organisé par ma blonde, mon gérant et mes amis. Ils m’ont dit que je devais aller faire un spectacle à Montréal et quand je suis arrivé là, tout mon monde y était. Je suis une vraie couleuvre habituellement; je réussis toujours à trouver les cadeaux, deviner les surprises… Mais cette fois-ci, ils m’ont eu!

Un voyage dont tu te rappelleras toute ta vie? 

Mon voyage en Grèce. C’était pour un programme avec l’Université d’Athènes quand j’étudiais Histoire et civilisation grecque. Pendant mon séjour de quelques mois, je me suis promené et j’ai visité tous les sites archéologiques et les musées de la Grèce. C’était la première fois que je décollais loin du Québec, loin de mes parents. Je suis marqué à vie par ce voyage. J’aime la bouffe grecque et la musique grecque me rend de bonne humeur. J’ai même appris une peu la langue.

La saison que tu préfères ? 

L’automne, parce que c’est pas trop chaud, pas trop froid… on est ben! Grâce aux couleurs qui changent, l’automne en Gaspésie, c’est épouvantablement magnifique! Et en plus, ça veut aussi dire que Noël s’en vient!

Un film qui te fait du bien?

Slap Shot. C’est le seul film qui me fait vraiment décrocher. Je peux le réécouter 500 000 fois. Je connais toutes les répliques. C’est con. C’est vulgaire. Et je m’en fous!

Le livre qui a changé ta vie?

L’alchimiste de Paulo Coelho. Je l’ai lu au CEGEP, vers l’âge de 19 ans. La recherche du bonheur… je trouvais que c’était une belle avenue.

Ton rituel bien-être par excellence?

Voyager. J’aime partir visiter des endroits où je ne rencontrerai pas beaucoup de québécois. C’est que mon public est important et je n’ai aucune limite pour lui. Si les gens viennent me voir pour me dire qu’ils m’aiment et qu’ils sont contents de me voir, c’est la résultante de beaucoup d’amour. Mais quand je décroche, il faut que je décroche de ça aussi. Je dois parfois prendre du temps pour moi et pour ma famille.

Ton bonheur est à la campagne, à la mer ou en ville?

À la mer et à la campagne. En fait, il est en Gaspésie! C’est là que ça se passe! D’un côté, en 5 minutes, je suis perdu dans le bois. De l’autre, en quelques minutes, je suis dans l’eau. J’ai le meilleur des deux mondes!

Ton plus beau souvenir d’enfance?

Alors que j’étais Atome au hockey, lors du premier match de l’année, j’ai compté deux buts. Je n’avais jamais compté de but avant ça. J’en ai même pleuré! J’étais un peu plus gros que les autres. Et souvent, dans les sports, les jeunes ne voulaient pas que je sois avec eux parce qu’ils pensaient que je n’étais pas rapide et pas très bon. Mais après ce match, tout le monde disait: « Wow, c’est Paul-André qui a marqué les deux buts! » Pendant une semaine à l’école, j’étais cool.

__

Pour suivre P.A. Méthot
Instagram: @grossefacezz
Facebook: @PAMethot.humoriste
pamethot.com

Partager:

À lire aussi

Entre nous
Le bonheur selon...
Maude Guérin
Entre nous
Le bonheur selon...
Kim Thuy