Marie-Ève Janvier

J’ai la chance de côtoyer Marie-Ève à tous les jours à Rythme FM. En plus de travailler ensemble, elle est rapidement devenue une complice, une confidente: un vrai coup de foudre professionnel et amical, rien de moins! J’avais donc hâte de découvrir ses p’tits bonheurs… Vous verrez, ils sont à l’image de la fille: lumineux, sains et ancrés dans le vrai.



L’endroit où tu te sens le mieux au monde? 

Partout où je suis avec JF et Léa.

Une journée où tu te sens belle, c’est une journée… 

C’est une journée où je suis en vacances. J’aime me maquiller, me poupouner, me mettre des robes et des talons hauts et me sentir bien habillée. Je suis chanceuse parce que j’ai une bonne styliste qui m’apporte toujours des tenues qui me vont parfaitement. Mais… quand je suis en congé, je ne vais pas vraiment me maquiller et je vais m’habiller confo pour faire mon ménage et mon épicerie. Comme j’ai un côté très routinier, je me sens bien parce que je suis en contrôle de ce que je fais. Dans ces moments, je me sens saine et belle.

Une odeur qui te fait du bien à tout coup? 

Mon diffuseur est utilisé à pleine capacité à la maison. J’aime varier les huiles essentielles, mais mes préférées sont lavande, la bergamote et l’épinette noire. Les odeurs ont cette capacité de me mettre dans un bon « mood » ou à me sortir d’un plus mauvais.

Un moment de vie magique dont tu vas toujours te rappeler?

La naissance de Léa reste particulière, intense et frappante. Mais le moment qui me reste en tête, ce n’est pas tant l’accouchement, mais plutôt peu de temps après alors que nous étions toujours à l’hôpital. Mon chum devait quitter, le temps de quelques heures, pour aller faire une audition pour une émission de télé. Il en était bien mal et moi, je lui disais de ne pas s’inquiéter. On est donc restées un petit moment ensemble, juste ma fille et moi. C’est à ce moment que j’ai réalisé que j’étais une maman. Je me suis mise à chantonner alors qu’elle dormait dans mes bras et il s’est passé quelque chose de magique. Je me suis dit: « oh, ma vie vient de changer. Je ne sais pas ce que c’est ni ce qui va arriver, mais toi, ma fille, tu vas toute me bouleverser et ça va être une belle aventure ».

Les plus belles choses qu’on ait dites de toi? 

Ça me fait un velours quand on me dit: « tu es belle, tu chantes bien, tu me fais rire ». Mais quand on reconnait que je suis travaillante, loyale et qu’on peut compter sur moi, ça me fait vraiment plaisir. Je suis très protectrice de ces qualités parce que je travaille fort pour les détenir.

Les 3 essentiels à ton bonheur? 

Mon café du matin, qui est très important, haha!
Fêter Noël en famille parce que c’est le moment de l’année que je préfère. J’aime les partys qui s’enchaînent durant une semaine complète. Depuis que Léa est dans nos vies, c’est encore plus important.
Que ma fille soit en santé. C’est la base de tout!

 

Ton objet préféré et pourquoi? 

Mon cellulaire. Je l’adore, j’en suis un peu dépendante et si je ne l’avais pas, je paniquerais. C’est ce qui me sauve! Ma vie est là-dedans. Des fois, je me demande: « qu’est-ce qu’on faisait avant ça »?

La pièce préférée de ta maison et pourquoi? 

Définitivement la cuisine! C’est même pour ça qu’on a acheté cette maison. Dès qu’on l’a vue, on a été conquis. On a un très petit salon et une très grande cuisine. Nos partys s’y déroulent toujours et ça a toujours été comme ça chez nous. On reste dans la cuisine! On ne va jamais s’asseoir ailleurs. C’est la pièce centrale.

Un petit détail qui te met toujours de bonne humeur? 

Arriver à l’heure! J’aime être ponctuelle et j’apprécie aussi que les gens le soient. Quand j’arrive à temps, ça part bien ma journée et ça me rend heureuse. Comme à l’inverse, si je suis en retard, ça peut détruire mon moral. Je m’en veux, je suis fâchée contre la vie. La ponctualité donne beaucoup le ton à mon humeur.

La plus belle preuve d’amitié que tu as reçue? 

J’ai peu d’amis, mais ils sont très fidèles et très présents. Junior Bombardier et Maude Belisle sont deux personnes de ma vie professionnelle qui sont devenues importantes dans ma vie personnelle. J’ai été malade en décembre dernier. J’ai eu la H1N1 et j’ai vraiment eu peur. Junior a été la première personne à aller me faire une épicerie et me la laisser au pas de ma porte. Il me textait tous les jours. C’est quand ça va pas qu’on voit qui sont les vrais amis. Quand ma fille est malade, c’est toujours le premier à me demander ce qu’il peut faire. On dirait que je pourrais lui demander n’importe quoi et il ferait tout en son pouvoir pour m’aider à l’obtenir. Il est très dévoué.

Avec mes complices, Martin, Maude, Richard et Junior.

Un voyage dont tu te rappelleras toute ta vie? 

L’année avant que je tombe enceinte, on est partis en Italie Jean-François et moi. Ça a été notre moment « Reset ». Ce voyage, on l’a fait pour aller se dire nos 4 vérités. On se permettait de pleurer à notre table au restaurant parce que personne ne nous connaissait. C’était très passionnel et vrai. Un voyage très important dans notre vie!

La saison que tu préfères? 

L’automne,… j’adore! Ça pourrait être cette saison à l’année. La température est parfaite. Le soleil te réchauffe, mais à l’ombre, c’est plus frais. J’aime les couleurs, la lumière. Ce sentiment de faire nos petites provisions pour l’hiver qui s’en vient me réconforte. J’apprécie la mode, la bouffe, le temps des pommes, la rentrée. C’est un moment de l’année qui me plait beaucoup.

Un film qui te fait du bien ?

La trilogie sur la vie de l’Impératrice Sissi avec Romy Schneider. Ma carrière a un peu commencé grâce à elle. J’avais chanté des chansons de la princesse Sissi. Ça joue souvent dans le temps des Fêtes. Même si je connais l’histoire par coeur et que je sais ce qui va se passer, je ne peux pas m’empêcher de l’écouter. Les décors, les costumes,… Ça rejoint vraiment mon petit côté « fifille ».

Le livre qui a changé ta vie?

Le clitoris: la vérité mise à nu d’Alexandra Hubin. Ça se lit en une soirée! C’est vraiment bien fait et très instructif. On a l’impression que c’est une amie qui nous parle et on apprend plein de choses. Les vraies questions qu’on se pose, elles sont toutes écrites là-dedans. C’est sans tabou et vraiment intéressant!

Ton rituel bien-être par excellence?

Récemment, j’ai découvert la clinique Skins au Quartier Dix30. Je vais toujours voir Jenny. Un gros coup de coeur! Je n’ai jamais eu une aussi belle peau. Toute ma vie, j’ai vu ma mère se laver le visage au savon Dove et prôner la beauté naturelle. Pas toujours facile avec le métier que j’exerce et ma peau fragile! J’ai dû essayer de trouver les bonnes personnes pour m’aider. Et chez Skins, je suis enfin comblée!

Ton plus beau souvenir d’enfance?

Les messes de minuit à Roxton Pond. Toute ma famille y chantait. J’avais déjà mon petit solo, « Bénis sois-tu Marie », à 3 ans. Pepère Janvier chantait « Minuit Chrétien », et c’est mon père qui a pris le relais par la suite. Ma mère jouait de l’orgue. On assistait à la vraie messe de minuit à minuit. Après toute la famille s’en allait chez nous. On ouvrait les cadeaux, on mangeait, on se couchait à 6 heures du matin. Ce sont des souvenirs qui me sont chers.

Ton bonheur est à la campagne, à la mer, à la montagne ou en ville?

Je suis une vraie fille de la campagne. J’ai grandi dans un village entouré de fermes. Je suis bien quand il y a de grandes étendues de foin et de blé et quand on entend le vent. Je serais incapable de vivre dans un monde de béton. Ce n’est pas dans mon ADN.

__

On retrouvera Marie-Ève avec bonheur dans L’amour est dans le pré dès janvier sur V et on peut l’entendre à Rythme FM du lundi au jeudi, le midi lors du  Lunch 80-90 avec Julie Bélanger et à Rythme au Travail de 13h à 16h.

Partager:

À lire aussi

Entre nous
Le bonheur selon...
Philippe Laprise
Entre nous
Le bonheur selon...
P-A Méthot
Entre nous
Le bonheur selon...
Sophie Prégent